Difficultés d'aborder les RPS pour les Entreprises

Tags: RPS, Risques psychosociaux, difficultés, entreprises, Desqué

Extrait de  Les RPS liés aux dysfonctionnements relationnels

Conférence Novembre 2013 - Salon ELOISE - La Réunion

 

DIAPO 11      


    Conséquences sur les entreprises    

 

Vous comprendrez, en lisant ces facteurs, pourquoi 

 42% des représentants de l’encadrement estiment plus difficile d’aborder les RPS que d’autres questions de santé ou de sécurité ;

et que seulement 26% des entreprises européennes ont mis en place des procédures pour y faire face. (Christa SEDLATSCHEK, directrice de l’AESS, dans le magazine « Travail & Sécurité » N°743 de octobre 2013).

 

Les décideurs butent sur :

  • les dimensions individuelles et subjectives (relatives au « psycho ») car, je vous le rappelle, pour une même situation de travail, les ressentis des personnels peuvent être très différents. Certains vont jusqu’à dire que l’entreprise n’est donc pas responsable.
  • Or ils en oublient souvent d’y associer la dimension « sociale », relative quant à elle aux dysfonctionnements relationnels et organisationnels.

Selon la manière dont les contraintes de la situation de travail sont gérées, en fonction des moyens disponibles, de la manière de les utiliser, et de l’aide apportée (par la hiérarchie, les collègues), cela n’a pas du tout les mêmes effets sur les personnes.

 

C’est donc l’ensemble qui doit être analysé.

 

Il faut s’intéresser à la fois à ce que les personnes font, pensent et ressentent pour ensuite formaliser les RPS. (cf. diapo 12  Pistes de solutions)

 

 

Le 01.10.2014 - Par Sylvie Desqué 
Partager
Commentaires
Pas encore de commentaire. Soyez le premier à donner votre avis.
Laisser un commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire

*




*
Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici. *